archive

Les bonnes adresses de la fille active

Aujourd’hui on va parler d’une adresse que j’ai testée le week-end dernier : Ellis Island Café. Je l’ai découverte comme les trois quart de Paris je pense, dans la newsletter de My Little Paris, un beau jour d’octobre. A nouveau comme les trois quart de Paris, je me suis mise en mode parisbobokikoulol, et j’ai essayé de réserver dans la foulée pour le week-end qui suivait. Et comme les trois quart de Paris moins 30 personnes, on m’a répondu que c’était complet. J’ai donc retenté ma chance avec quelques amis le week-end dernier.

La carte des brunch My Little Paris

Verdict : My Little Paris a bien eu raison de nous conseiller cette adresse qui sert des brunch typiquement américains dans un cadre de bistrot parisien pur jus.

Copyright Ellis Island Café

Copyright Ellis Island Café

Le café propose trois formules de brunch différentes :

Le brunch Groucho

Le brunch Chico

Le brunch Harpo

J’ai opté pour le brunch Harpo, qui propose des mets à la fois simples et délicieux, exactement ce que je recherche lorsque je vais bruncher : des oeufs brouillés accompagnés de bacon et d’une galette de pommes de terre maison et des pancakes au sirop d’érables. Le tout accompagné d’un jus de fruit frais et d’une boisson chaude.

Le seul petit bémol de ce menu et de cette adresse en général est le maigre choix de thés : « Earl grey ou ceylan? » Euuuuh…. c’est tout? ».

Je regrette également le manque de fruits frais accompagnant les pancakes. Je reste en effet bloquée sur le brunch génialissime que j’avais goûté dans l’east village à NYC, où les pancakes étaient arrivés recouverts de myrtilles :

Les blueberry pancakes que je n'oublierai pas!

Enfin, avant d’y aller, vous penserez au gérant qui risque de vous mordre si jamais vous ou l’un de vos amis avez 10 minutes de retard…. Tristement vrai, mais ce n’est plus ça qui arrête les parisiens, sinon on ne ferait plus rien, hein?

ELLIS ISLAND CAFÉ – 5 rue Perronet, 75007 PARIS

Très bonne semaine à toutes et à très vite!

xoxo

Pour le second article de ma rubrique spéciale gourmandise, j’avais très envie de vous faire découvrir ma toute récente adresse coup de coeur à Paris, qui illustre parfaitement l’adage qui dit que l’habit ne fait pas le moine : Bagel Tom. De l’extérieur (pas très avenant, il faut l’avouer), impossible de deviner le degré de choupitude de cet endroit. Une fois à l’intérieur, on se rend vite compte qu’on vient d’atterrir dans un endroit atypique. La nourriture et la déco nous enmènent tout droit à NYC : des bagels à toutes les sauces (salés et sucrés), des desserts à tomber à la renverse (cheesecake nature ou aux oréos, carrot cake), des boissons servies dans les fameux gobelets en carton rouge des facs américaines (ou plutôt ceux du bière-pong, hein), à consommer juchés sur des tabourets hauts, accoudés à des tables dont le revêtement n’est autre que le plan du métro New Yorkais. Bref, l’endroit idéal pour voyager de l’autre côté de l’atlantique le temps d’une heure ou deux!

Le détail qui tue (et qui m’a achevée) : les étagères remplies de produits typiquement américains, des chewing gums Big Red aux Oréos.

Le (gros) bémol : l’amabilité quasiment inexistante du serveur. Le petit côté français de cette adresse, j’imagine!

Le coin épicerie

Une petite parenthèse pour vous dire que ces deux premières photos sont issues du blog de ma copine Marion (mes photos étant ratées pour la plupart, j’ai préféré miser sur les siennes). Et puisqu’on parle de son blog, sachez qu’il est tout simplement fantastique : recettes croquantes et gourmandes (la première de Topchef était il y a 2 jours, je me remets donc doucement dans l’ambiance) (en vrai je suis complètement hystéro, j’ADORE Topchef) (bref) et adresses culinaires cultes et insolites entre Paris et Lille, je vous le recommande vivement!

Le carrot cake. Verdict : à tomber.

Le cheese cake. Verdict : à tomber aussi.

BAGEL TOM, 12 rue Volta, 75003 PARIS

J’espère que la découverte (ou pas, d’ailleurs) de cette adresse parisienne insolite vous aura plu, petites gourmandes!

Je vous souhaite à toutes une très bonne semaine!

xoxo

Où trouver des chaussures classes et pas chères (càd, sur lesquelles on ne versera pas toutes les larmes de notre corps quand elles seront pourries) pour aller bosser? Que celle qui ne s’est jamais posé cette question se dénonce immédiatement. Personne?? Bon, je continue. Hihi. Je ne sais pas vous, mais moi, ce sont les chaussures que je mets pour aller bosser que j’use le plus rapidement. Forcément, je les porte souvent, j’arpente les couloirs du métro, les gares, les aéroports, les trottoirs, par tous les temps. D’où l’utilité d’avoir de bonnes adresses pour renouveler son stock régulièrement. Car en plus d’être raisonnablement tarifées, ces chaussures se doivent d’être un minimum stylée, hein.

Mes ballerines "chanel-like" (de loin et dans le brouillard)

40€, qui dit mieux?

Je vais donc vous révéler ici en exclusivité le nom et l’adresse de mon fournisseur officiel de « balllerines simples et chics pour aller bosser » (on est d’accord que la ballerine c’est un peu l’amie des matins « jesaispasquoimemettre »?). Il s’agit de La Scarpa, et c’est une adresse qui se refile entre collègues dans ma boîte. Il y a plusieurs boutiques à Paris, il vous suffit de chercher sur Google. Bon, alors, peut-être que vous connaissez toutes et que je fais un flop total. J’avais envie de vous en parler malgré tout, histoire de faire une sorte de trêve de Noël. Je ne sais pas vous, mais moi je commence un peu à saturer là. Trop de pyjama, trop de feuilletons de Noël, trop de flemme, trop de chocolats, trop de calories, aussi. J’ai quand même prévu un dernier article de Noël pour lundi, histoire de clore cette période en beauté (contradiction, quand tu nous tiens, uhuh).

Et oui, lundi, on reprend les choses sérieuses, direction le boulot pour moi. Et lundi, on sera donc en 2012! J’aime bien les débuts d’année, c’est le moment idéal pour repartir de zéro. 2011 a  été l’année des tablettes tactiles, du color block, des montres multicolores, du léo et du python, que nous réserve donc 2012? C’est la porte ouverte a plein de nouveautés et j’espère aussi à plein de renouveau ici-même, sur mon blog. J’ai plein d’idées d’articles qui fourmillent déjà dans ma tête, alors je vous donne rendez-vous très vite et en pleine forme, en espérant que vous profitez bien de vos vacances!

Et surtout : bon réveillon à toutes et HAPPY NEW YEAR!!

En cette période de Noël, je vous propose une trêve en vous parlant un peu d’autre chose, le bilan de Noël sera pour plus tard. En plus, je me devais de lancer cette rubrique un jour ou l’autre, tout simplement parce que je n’envisage pas le dimanche sans un bon brunch! Et en tant que bonne parisiennebobokikoulol je ne déroge JAMAIS à cette règle. Même lorsque je dois rallumer mon ordi pro le dimanche pour boucler des dossiers, je me réserve une pause brunch. Seules exceptions : en cas de grippe ou de nervous breakdown. Haha. Et puis avec mes copains bobosparisienslolkikou on est tous sur la même longueur d’onde, donc je trouve toujours plein de volontaires pour m’accompagner. Le seul problème de cette rubrique, c’est qu’elle risque de mourir de manière quasi-immédiate étant donné que 9 fois sur 10, je me rends au Barapain.

Le Barapain, c’est au 27 boulevard du temple à Paris et c’est mon copain Quentin qui en est le gérant (d’où les 9 fois sur 10, sans doute). Mais mis à part le fait que c’est mon pote, je m’y rends aussi et surtout parce j’adore cet endroit : le brunch est excellent et la déco à la New Yorkaise est géniale. En plus, le Barapain a ce petit côté branchébaràhipstersdumarais qui en séduira beaucoup (moi y compris), tout en restant très convivial. C’est un peu le genre d’endroit où tu as envie de venir manger un croissant et boire un café en chemise à carreaux, avec un bonnet et ton McBook. En gros. (call me cliché girl).

Comme vous l’aurez sans doute compris, l’idée est de remettre le pain au coeur de nos menus (moins de 120g par jour et par habitant consommés actuellement contre plus d’1 kg au début du XXe siècle) (c’était le point histoire). Il est possible de choisir entre 3 formules de brunch le dimanche : le brunch petit déjeuner (pain et viennoiseries), le brunch sucré (pain et assiette sucrée avec dessert au choix) et le brunch salé (pain et assiette salée, fromage ou charcuterie au choix, avec 3 verrines au choix et le dessert du jour). Les corbeilles de pain servies avec chaque formule contiennent toutes sortes de pains : les classiques (céréales, complet, schwarzbrot), les gourmands (chocolat blanc et noir, fromage) et les originaux (pain pistache abricot miel, cumin noisettes…). Le tout accompagné de confitures à gogo , d’un jus de fruit frais maison (je suis une immense fan du pomme-poire) et d’une boisson chaude au choix (ils ont les thé Mariage Frères, pour les adeptes).

Perso, je suis une grande adepte de l’assiette salée! Et également des apéro dînatoires du jeudi, avec dégustation de pain à volonté et happy hour de 19h30 à 21h30.

Enfin, sachez qu’il est possible de privatiser le barapain pour vos soirées en semaine! Pour plus d’informations, je vous conseille d’aller jeter un oeil à la page Facebook du Barapain

On se quitte donc avec quelques photos qui vous donneront une meilleure idée de la convivialité de l’endroit (et vous mettront sans doute l’eau à la bouche aussi) :

L'assiette salée

J’espère vous avoir donné envie de réserver au Barapain dès la rentrée, histoire de ne pas trop perdre le pied niveau calories 😉

Profitez bien de cette fin d’année, on se retrouve d’ici la fin de la semaine pour un bilan de mon Noël (promis, après on en parle plus).

Xoxo.

3 jours avant Noël, le timing parfait pour se pencher sérieusement sur la question des cadeaux. Uhuh. J’avais commencé à vous parler de mes préparatifs de Noël ici.  (Avec du recul je me dis que j’avais bien fait de m’y mettre « si tôt » car jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas du tout eu le temps de poursuivre mes achats!) C’est également le timing parfait pour faire le point sur mes cadeaux de Noël, après mes dernières courses de Noël sur les champs ce midi.

Alors, alors.

Pour mon papa :

Une ceinture Longchamp en cuir noir

 

Pour ma maman :

Une very Intelligent Pocket de la marque Tintamar (un organisateur de sac en gros, une pochette de sac version high level)

Je lui ai également acheté un livre et un ballotin de chocolats.

Pour ma grand-mère, je me suis un peu lâchée chez Marks & Spencer (d’ailleurs j’ai été un peu déçue par la taille du rayon food dans la magasin des Champs, il n’y a pas beaucoup de choix) :

Une grosse boîte de short bread anglais

 

Un cake aux cerises confites

Elle aura un livre également.

Pour mon doudou :

Le fameux cartable en cuir déniché au Printemps de l'homme

 

Un gilet en cachemire et coton Tommy Hilfiger

Pour la belle-maman (sur une idée originale de sa part) :

Un mémo vidéo a aimanter sur son frigo déniché au drugstore publicis

Pour la belle-soeur lycéenne :

La pochette de sac Vanessa Bruno, que vous connaissez déjà

Je vous passe l’épisode « emballage » des cadeaux (un de mes moments préférés à Noël, en fait) où j’ai du user à peu près 3 rouleaux de papier.

Entre mes cadeaux et ceux de l’Homme pour toute sa famille, il y en a un peu partout chez nous. Un petit aperçu de l’un de nos nombreux « coins cadeaux » (là c’est le coin « fauteuil ». Il y a aussi le coin « derrière le canapé » et le coin « au dessus de l’armoire ») :

On a même pas eu le temps de faire un sapin, la honte un peu, quand même

J’espère que tout ça aura donné des idées aux plus retardataires d’entre vous! D’ailleurs, vous pensez réussir à être « prêtes » le jour J?

Je vous donne RDV très vite pour un dernier article avant Noël! L’activité sur le blog risque de ralentir la semaine prochaine pour cause de vacances mais ne faiblira pas cette semaine 🙂

xoxo

 

 

 

Comme vous avez du vous en apercevoir dans mon dernier article, je suis récemment rentrée dans une phase un peu particulière : beaucoup de boulot, et si on rajoute à cela les cadeaux de Noël à faire, les « corvées » hebdomadaires, les dossiers à boucler avant de partir en vacances…. et ben c’est pas gagné, c’est moi qui vous le dit!

C’est pour ça que ce week-end à Lyon est tombé à pic : déconnexion totale de la vie parisienne, gastronomie à haute dose (cette semaine du coup ça va être soupe à haute dose) (moins marrant tout à coup), balades dans la ville, rêve d’acheter un appart du côté de la place des terreaux (franchement quand on compare les prix à ceux de Paris…. ça me donne parfois des envies d’ailleurs!), shopping de Noël, et j’en passe! Haaaa les canuts, la Saône, Gerland (oui, je suis allée au stade samedi soir aussi) l’andouillette.. (heeuuuurrrkkk) (c’est bon j’ai fait le tour des clichés).

Tout ça cumulé m’a d’ailleurs bien éloignée de la blogo. Ça ne fait pas de mal de temps en temps mais pour tout vous avouer, je ne pensais pas que ça me manquerait autant, et surtout que ça me pertuberait autant de ne pas avoir eu le temps de vous concocter mon post du lundi matin. (Mais ça, c’était avant de voir le nombre de posts de retards que j’avais depuis une semaine sur hellocoton, uhuh). C’est quand même dingue tout ce qu’on peut prendre comme retard en une semaine, je suis sciée là. Bref, je vais de ce pas reprendre ma discipline bloguesque (qui va sûrement connaître un nouveau coup de mou la semaine prochaine pour cause de banquets et plus globalement de vacances!). Et oui, je déteste faire les choses à moitié, vous l’aurez compris.

Voici donc un petit aperçu en images de mon week-end lyonnais, car NON il n’a pas neigé et OUI j’ai pu prendre quelques photos. (Enfin pas moi, mon photographe attitré) Seul bémol du week-end, le FROID. J’ai tremblé comme une feuille du début à la fin.

Pour celles qui se poseraient la question, je porte une doudoune The Kooples, un slim vert sapin Zara, un sac et des bottes Comptoir des Cotonniers.

Ah, aussi : les photos qui suivent sont sujettes au copyright @smartandfashionable et ne peuvent en aucun cas faire l’objet d’une quelconque utilisation sans mon autorisation (n’oubliez JAMAIS que vous avez affaire à une juriste, mouahahaha)

Le vieux Lyon ...

... et ses petites rues pavées

Le bord de la Sâone

Je m’excuse auprès d’Hanna pour l’absence de photos en pieds… gnihihi (elles étaient toutes floues).

J’espère que cette petite escapade vous aura plu. Très bonne semaine à toutes et à jeudi pour un article en mode noyeux Joël!!

xoxo.

Le maître mot de toute fille active est le suivant : O-PTI-MI-SA-TION. Une façon de s’entraîner pour quand on aura des gosses et qu’on cessera définitivement de dormir pour réussir à tout combiner, j’imagine. HAHA (rire jaune). Et je ris d’autant plus jaune que je suis en train de vivre une semaine légèrement cauchemardesque côté horaires de boulot. Genre, là, j’ai une fringue à envoyer en 48h max à Vestiaires de Copines. Et le souci c’est que : je pars avant l’ouverture de la Poste, cette semaine je vais en BANLIEUE, il n’y a pas de Poste là ou je vais et bien sûr je rentre largement après la fermeture. Vis ma vie de nolife. Je sais pas trop comment ça va se gérer : arriver en retard au taf en sortant comme excuse «  »hhheuuuu désolée en fait j’ai du poster ma veste en moumoute c’était méga urgent ». Why not, hein.

En attendant, c’est plutôt la galère. Heureusement la vie n’est finalement pas si mal faite, car on a quand même la chance d’avoir tout un tas d’accessoires qui nous aident à optimiser nos journées et à éviter de consacrer 100% de nos samedi aprèm aux corvées de la semaine (en étant méga organisée, on peut passer de 100% à 85%). Démonstration.

L’agenda : bon, vu que je suis un peu une fille 2.0 je suis plutôt du genre à tout noter dans l’application « notes » de mon IPhone. Les trucs urgents comme les idées d’articles, les adresses comme les dates d’anniversaires. Les mots de passe aussi, tiens. Pas terrible ça.

Courses sur internet : aaahahhhaaahh. Le graal. Franchement, ça se passait comment avant internet? Bon, pour la bouffe, je préfère aller en vrai au Monop. Mais le reste, en 3 clicks c’est réglé et ça, ça n’a pas de prix. Enfin, si, justement. Mais je crois que je suis prête à payer des frais de port si ça m’évite la foule des magasins/les trajets en transports en commun/la perte de temps occasionnée.

Ci-dessous mes e-shop préférés :

Pour les fringues... j'y trouve TOUJOURS "un petit qqchose"

Pour les livres, les billets coupe file d'expo et les places de concert

Pour flâner et me faire des envies... ETSY ça marche à tous les coups!

Pour la maison et les collections capsules (Vanessa? Quelle Vanessa?)

Parce que je n'ai pas toujours le temps de chercher LA fringue que je veux... je la crée sur IdByME

Pour m'aider à établir mon plan d'attaque pendant les ventes privées (non vous ne rêvez pas, uhuh)

Pour assouvir ma nouvelle obsession bio

L’art de faire des listes tout le temps et pour tout. Bon, là, je ne peux pas vous parler de tel « it accessoire » que j’aurais trouvé pour faire mes listes. Je les écris sur tous et n’importe quoi, on y trouve mes courses de bouffe et plein d’autres trucs, ça va de « PQ » (haha) à « passer chez le cordonnier récupérer les chaussures que j’ai déposées il y a à peu près 6 mois ». Mes listes me permettent d’éviter que la pile de fringues à porter au pressing et la pile de chaussures à porter chez le cordonnier ne deviennent trop hautes, notamment. Et aussi à ne pas oublier les piles déjà portées chez lesdits cordonnier et pressing. Il y a des jours où je rêve d’avoir une sorte d’esclave qui me ferait toutes mes corvées quand je suis au boulot. Mais genre TOUT.

Ne pas faire de courses aussi : genre passer au Monop au jour le jour et commander des suhis si c’est fermé. C’est pas la chose dont je suis la plus fière mais j’ai cessé de me voiler la face depuis bien longtemps sur ma totale incompétence culinaire!

Bon, il y aussi d’autres solutions, comme mettre sa môman à contribution pour réceptionner les colis, par exemple. Hihi.

Bref, je ne sais pas vous mais moi je n’ai jamais autant eu besoin de vacances! Ne serait-ce que pour voir mon mec qui bosse encore plus que moi (on se croise 5 minutes le matin et le soir, c’est tout et on s’envoie un pauvre mail de 3 mots dans la journée car on a PAS LE TEMPS) (et encore le soir je dors souvent quand il rentre) (ça vaut le coup de faire de super études je vous jure). Et dire que mes 2 premiers week-end de janvier sont déjà « bookés » par le boulot, je pense que je vais commencer à bloguer la nuit, hein?

Et vous, comment vous vous organisez lorsque vous bossez beaucoup?

Très bon week-end à toutes, moi je mets le cap sur Lyon donc j’espère qu’il ne neigera pas trop (c’est ce qui est prévu, triple arrghhh) que je puisse prendre des photos sympas et vous montrer tout ça!

xoxo