archive

La fille active prend soin d’elle

Taaadaaaammm!! Nouvelle décision, nouvelle saga : le défi beauté! J’ai décidé que 2012 rimerait avec beauté et santé des cheveux. Vos commentaires sur ma wishlist beauté m’ont motivée à faire quelquechose pour de bon et pour tenir tout mon joli programme, je me suis dit qu’une nouvelle rubrique s’imposait afin d’échanger avec vous et de recueillir vos avis motivants!

Le titre de ce post n’est pas tout à fait exact, en fait il pourrait s’appeler : « défi beauté : assainir mon cuir chevelu via le changement de ma routine shampoing, lui-même rendu possible par le recours au shampoing sec et à un shampoing high level ». Uhuh. J’ai du trouver une version courte, forcément!

Le diagnostic

Mes cheveux ne sont pas abîmés donc je ne souhaite pas les couper dans l’immédiat. Je voudrais simplement leur redonner de la vigueur et de l’éclat pour pouvoir les porter lâchés et que ça ressemble à quelque chose. Cela fait longtemps que je n’ai pas eu les cheveux aussi longs et j’ai toujours admiré les filles aux cheveux longs un peu négligés, en mode crinière sauvage au saut du lit, comme Clémence Poésy ou Louise Bourgoin (alors qu’on sait tous que c’est FORCÉMENT pas si naturel, sinon pourquoi sur nous ça ressemble à rien?)

Pour cela, je souhaite avant tout agir à la base et soigner mon cuir chevelu. Car qui dit beaux cheveux, dit cuir chevelu en bonne santé. J’ai la malchance d’avoir des pellicules. Cela ne se voit absolument pas car il s’agit de pellicules grasses qui restent sur le cuir chevelu et non de pellicules sèches, qui elles, s’éparpillent sur les épaules (glamour, bonjour). Mais la fâcheuse particularité des pellicules grasses, c’est qu’elles « étouffent » le cuir chevelu qui finit par démanger. J’utilise donc régulièrement les shampoings head&shoulders anti démangaison et L’Oréal anti-pelliculaire au sélénium pendant les périodes de « crise ». Le reste du temps, j’utilise le garnier ultra doux à la camomille, pour ne pas agresser mon cuir chevelu.

Le plan d’action

Trouver une solution durable pour conserver un cuir chevelu sain. Pour ce faire, j’ai investit dans le shampoing Phyto tous types de cheveux à usage fréquent. Je vais donc m’en servir à chaque shampoing en espérant qu’il tienne ses promesses. Si j’en crois la notice, son actif au progénium permet de préserver le flore du cuir chevelu tout en réduisant la présence des germes nocifs. Bon, ya plus qu’à espérer que les pellicules soient inclues dans la catégorie des germes nocifs, haha.

Ça, ce sera donc pour les jours où je me laverai les cheveux. Car mon 2ème grand chantier de l’année, c’est de passer d’un shampoing quotidien à un shampoing tous les deux jours. Je pense en effet, que le shampoing quotidien ne doit pas forcément contribuer à l’équilibre de mon cuir chevelu. Qui plus est, j’en ai marre que mes cheveux regraissent aussi vite (malheur à moi si je reste 2 jours sans les laver, c’est le revers de la médaille). Et j’ai donc investit dans le shampoing sec de la marque Klorane pour qu’ils aient quand même l’air propre les jours où je ne ferai pas de shampoing. Avec à terme, l’objectif de pouvoir tenir 2 jours sans qu’ils aient l’air sales!

Cette rubrique va donc m’aider à vous donner les résultats de ma démarche, et je l’espère aussi, d’arriver à des résultats concluants! Tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que je suis ravie de mes 2 nouveaux produits qui tiennent pour l’instant toutes leurs promesse (bon ok, je les ai utilisés 2 fois, mais quand même!).

A très vite, donc , pour la suite des événements.

xoxo

Publicités

L’idée de cet article m’est venue car je suis obsédée par les listes en lisant le blog de Mathilde qui parlait l’autre jour des produits qu’elle souhaitait tester en 2012. Figurez vous que j’ai trouvé que c’était vraiment une super idée qu’elle est bonne, car j’ai justement dans un coin de ma tête tout un tas de produits que je me suis jurée de tester au cours de l’année qui s’annonce. Et vu qu’une petite liste ne fait jamais de mal, je me suis dit que c’était l’occasion d’immortaliser tout ça.

Voici donc une revue en images de ces résolutions beauté pour 2012 :

1 – Aller me faire épiler les sourcils à l’atelier du sourcil

J’ai découvert cet endroit grâce au blog de Smooth et j’ai tout de suite trouvé que c’était un super investissement. Cela fait des années que je m’épile moi-même les sourcils, et à force de lire sur des blogs ou autre à quel point ça change la vie (tout à fait, ici on n’a jamais peur des mots) et structure le regard, et bien me voilà à mon tour très tentée. J’ai également eu de très bons échos du stand Benefit chez Sephora, donc à voir, mais je suis vraiment décidée à sauter le pas.

2 – La poudre libre fixante invisible Laura Mercier

Je vous racontais ici que j’avais obtenu la miniature lors de mes achats sur le stand de la marque au Printemps. Jusque là je n’avais jamais utilisé de poudre fixante. Si j’avais su. Déjà, elle fixe le make-up. Ça paraît bête à dire mais j’étais plutôt sceptique. 2ème point non négligeable, elle matifie, et pour moi qui ai la peau mixte c’est une quasi-bénédiction. Et enfin, elle tient toute la journée et donne un aspect « peau de pêche » à la peau. Conclusion : j’ai décidé que cette poudre serait l’un de mes indispensables de 2012.

3 – Me mettre définitivement au bio en ce qui concerne les crème de jour et de nuit et l’eau micellaire

Dans cette optique, le programme Radiance de Une me paraît idéal. Il s’agit d’utiliser conjointement 3 produits :

L’eau micellaire démaquillante 3 en 1 : démaquille, purifie et tonifie la peau.

Soin hydratant éclat de jour : un soin hydratant qui illumine la peau. Comme je vous l’expliquais l’autre jour, son plus est qu’elle pénètre très rapidement, ne colle pas et il est donc possible de se maquiller immédiatement après l’avoir appliquée.

Soin nourrissant régénérant nuit : nourrit, hydrate et stimule le renouvellement cellulaire. Le teint est frais et lumineux au réveil.

J’utilise déjà les 2 crème que j’ai reçues avec ma Jolie Box de décembre et j’en suis pour l’instant très contente.

4 – M’hydrater des pieds à la racine des cheveux tous les jours en sortant de la douche

Franchement, qui fait ça tous les jours? Pour moi, cette résolution, c’est un peu THE résolution universelle de toutes les filles. Depuis que j’ai eu un coup de foudre pour la crème goyave de Korres, je le fais quotidiennement, mais la question c’est pour combien de temps? Allez, on y croit!

5 – Faire quelque chose de mes cheveux

Je vais très rarement chez le coiffeur : par manque de temps mais surtout par manque d’inspiration. Je ne sais jamais quelle coupe adopter alors je préfère faire l’autruche, et en attendant mais cheveux poussent, poussent. Et vu qu’ils ne sont pas abîmés car j’en prends soin, je n’ai même pas d’excuse pour les faire couper : je fais couper les pointes une fois par an mais c’est tout. En 2012, j’aimerais vraiment adopter une vraie coupe : pourquoi pas me recouper une frange (j’avais laissé repousser la mienne il y a 2 ans mais j’avoue qu’elle commence à me manquer) ou me faire un balayage (je n’ai jamais touché à ma couleur de cheveux). Ou alors prendre la résolution de me faire de vrais brushing, histoire que mes cheveux longs tombent parfaitement et soient mieux structurés (le sèche cheveux et moi on est pas très copains, je préfère dormir 5 minutes de plus le matin) (mes cheveux finissent donc emmêlés, attachés n’importe comment ou en chignon brouillon en haut de la tête).

Bref, je ne sais pas encore quoi faire mais il faut que je fasse un truc. Vous voyez le truc, quoi.

Et vous les filles, quelles sont vos bonnes résolutions beauté pour 2012?

N’hésitez pas à partager vos coups de coeurs!

xoxo

Ou comment j’ai définitivement basculé du côté vert de la force. Enfin, à 80% (je vais pas non plus jeter tout le reste, hein). Comme je vous l’expliquais ici, j’ai tout de suite été tentée par cette box. Cela faisait un moment que j’étais attirée par les produits bio mais quand on n’en a jamais utilisé, ça n’est pas évident de savoir quelles sont les bonnes marques ou les bons produits à tester. Cette box tombait donc  pic et j’en suis plus que ravie (contrairement à la box de décembre qui m’a beaucoup déçue) (excepté la crème Une que j’adore). Une étude récente réalisée par Smooth, montre que cette box payée 40€ vaut environ 100€ si l’on considère le prix de chaque produit séparément.

Voici donc une petite revue de mes produits préférés so far :

La crème nourrissante pour le corps à la goyave

Immense coup de coeur pour cette crème, qui sent merveilleusement bon, pénètre ultra rapidement et convient parfaitement à ma peau très sèche. J’ai toujours été un peu réticente à m’enduire de crème de la tête au pieds en sortant de la douche mais là, honnêtement, c’est un pur plaisir! La crème ne colle absolument pas et je peux m’habiller tout de suite après, ce qui constitue à mes yeux de fille pressée le matin un avantage imparable. Je me suis empressée de commander le modèle full size sur le site de Korres en utilisant le code promo trouvé dans la box. Le seul petit bémol, comme tout produit bio qui se respecte, reste le prix : 17,90€, ça n’est pas donné pour un produit qui est amené à s’user très vite. Mais bon, l’essayer c’est l’adopter! Et pour la petite anecdote, il s’agirait de la crème préférée de Rihanna (à lire sur le site de la marque :))

Huile mutlifonctions pour le corps Nip+Fab

 J’avais depuis longtemps envie de tester un produit de la marque Nip+Fab. En effet, leurs produits sont autant de « remèdes » aux problèmes existentiels que l’on rencontre au quotidien. Cette huile a pour vertu d’améliorer l’élasticité de la peau tout en effaçant vergetures et cicatrices. Elle laisse la peau souple et douce et constitue selon moi un excellent complément à la crème pour le corps Korres. Bon, après, ça reste une huile et forcément on colle un peu. Donc je n’en mettrai pas tous les jours. Mais j’adhère totalement au concept de « soin doudou », qu’on applique une fois de temps en temps pour faire du bien à sa peau et à son moral! Elle sent très bon, le packaging est top (il s’agit du produit full size) et son prix est plus que correct pour un soin de ce type (environ 15€). Je ne sais pas encore si j’en rachèterai une fois le flacon terminé, je me laisse encore un peu de temps pour juger de son efficacité.

Eau végétale démaquillante Biolo

Bonjour, je m’appelle Charlotte et je suis passionnée d’eaux micellaires. J’essaye d’arrêter mais je suis beaucoup trop addict, en fait. Tout ça pour vous dire que j’étais RAVIE de tester une eau micellaire bio. Bon alors, c’est sûr que ça sent moins bon qu’une eau micellaire classique, mais celle-ci ne se défend quand même pas trop mal. Elle démaquille bien, ne laisse pas de film sur la peau et hydrate suffisamment pour que la peau ne tiraille pas après, donc le produit me convient parfaitement. Je pourrais parfaitement la racheter, mais avant cela j’aimerais tester d’autres eau micellaires bio, histoire de faire un petit benchmark et en adopter une une bonne fois pour toute.

En ce qui concerne les autres produits, j’étais contente de les tester mais n’ai pas eu de coup de coeur particulier, tout simplement parce qu’il s’agit de produits dont je n’ai pas une utilité quotidienne ou pour lesquels j’ai déjà un équivalent que je ne souhaite pas remplacer.

Je vais à présent faire une petite parenthèse sur la JolieBox de décembre qui m’a permis de découvrir la crème jour et la crème nuit de la marque UNE, qui est également une marque bio. A vrai dire, ce sont les 2 seuls produits que j’ai appréciés dans cette box, et je crois les avoir appréciés au point de les racheter en vue d’une utilisation quotidienne.

Soin hydratant éclat jour

Soin nourissant régénerant nuit

Le soin de jour convient à tous les types de peau et c’est déjà quelque chose que j’apprécie : il n’y a rien qui m’agace plus que les gammes de produits du style « peau mixte à grasse », « normale à mixte » ou « sèches et sensibles ». Ma peau est à la fois mixte et sèche, parfois grasse et toujours sensible. Donc merci de cesser de me perturber avec 5 soins différents qui pourraient tous me convenir! En pratique, le soin de jour convient en plus parfaitement à ma peau, donc que demande le peuple. Il pénètre rapidement, lisse la peau et la prévient des sensations de tiraillements. Après, l’odeur n’est pas époustouflante (voire même carrément déroutante) mais ça ne me dérange pas plus que ça. Le soin de nuit me plaît surtout parce qu’il est complémentaire au soin de jour car de la même marque (ça ne m’était jamais arrivé d’utiliser une crème de jour et une crème de nuit qui soient de la même marque et en fait c’est plutôt pas mal cette sensation de se dire que la boucle est bouclée).

J’ai été déçue de ne pas avoir l’eau micellaire Une dans la box car elle est sensée venir en complément de ces 2 crèmes mais cela ne m’empêchera pas de la tester! Verdict prochainement, donc.

Et vous alors, que pensez-vous de cette vague bio? Vous êtes vous laissées tenter également? Si vous avez de bons produits bio en stock n’hésitez pas à partager vos avis, je suis preneuse!

Très bonne fin de semaine à toutes, je m’en retourne à ma nouvelle vie de meuf bio!

xoxo

Aujourd’hui je vous propose de parler détox de Noël avec ma marque chouchoute de tisanes Lov Organic. J’ai la chance de bénéficier d’un partenariat avec la marque et j’ai donc reçu un coffret contenant la plupart de leurs thés et mélanges bien être de plantes bio. Si vous me lisez depuis un moment, vous aurez donc deviné que ce sont surtout ces derniers qui m’intéressent! En effet, ils collent parfaitement à ma routine de fille active et me préparent à aborder sereinement le moment d’aller dormir. J’ai pu tous les tester, et je vous propose donc un petit débrief!

Love is zen

Composition :  Rooibos, morceaux de pommes , mélisse , feuilles de mûrier , arômes naturels orange et caramel

J’ai aimé : son goût (la mélisse y est pour beaucoup, j’ai l’impression de boire une sorte de potion magique), le conditionnement du produit, son effet relaxant. Alors là, par contre, il y a de fortes chances pour qu’il s’agisse d’un effet placebo mais je me suis effectivement sentie apaisée après en avoir bu 2 tasses. Après, c’est globalement l’effet que me font tous les mélanges bien-être de la marque, donc à nuancer.

Love is pure

Composition : Thé vert, morceaux de pommes, maté vert, arômes naturels agrumes.

J’ai aimé : le gros point fort du produit est selon moi son goût. La plupart des mélanges détox sont en général assez « fadasses ». Pas celui ci! Le petit goût de pomme est très agréable et on a limite l’impression qu’il s’agit d’un dessert. C’est mon mélange préféré, d’ailleurs, et j’en suis une fervente consommatrice depuis l’échantillon testé dans la JolieBox. Après, j’ai l’impression que ce mélange est en passe de devenir le mélange préféré de toutes les blogueuses donc j’ai conscience de ne pas être très originale sur ce coup là. On va bientôt devoir le classer au même rang que les paillettes, les noeuds et les macarons ce mélange (rrrohh le mauvais esprrrrit) (bah ouais mais bon).

Love is good

Composition : Anis, fenouil, réglisse, cardamome, gingembre, cannelle, poivre, clous de girofle.

J’ai aimé : la douceur du mélange, due au réglisse et à la cannelle. Par contre, il m’écoeure assez rapidement! Donc je ne pense pas le racheter.

Le coin des potions magiques

De manière générale, j’aime le conditionnement des sachets : on on est bien loin des sachets de thé classiques qui font vraiment « production de supermarché ». Le sachet est ici en tissu avec un joli cordon le reliant à l’étiquette. Il est enveloppé dans un sachet, pas très bio pour le coup car il n’est pas en papier, mais qui reste très esthétique. Les boîtes sont également très jolies et peuvent limite servir de déco si on les laisse sur le plan de travail de sa cuisine (ce que je fais).

Je suis donc ravie de cette expérience. J’étais déjà une inconditionnelle de Lov is pure bien avant mon partenariat avec la marque et le fait de pouvoir tester tous leurs mélanges m’a ouvert de nouveaux horizons! Leur gros gros point fort reste selon moi leurs mélanges bien être (je consacrerai plus tard un article à leurs thés).  Pour info, il s’agit du même groupe que Kusmi Tea (Lov Organic fait donc office de « petite soeur bio » de la marque Kusmi). Pour celles qui n’aiment pas le côté chimique de Kusmi Tea, Lov Organic devrait donc les combler. Je ne suis pas encore tout à fait habituée au bio (auquel je me convertis de plus en plus) et le côté 100% naturel me dérange parfois un peu en pratique (en théorie, j’adore, évidemment). Les mélanges non bio sont certes composés d’arômes artificiels, mais au moins je n’ai pas l’impression de boire ma pelouse (rroooh, le mauvais esprrriiiiit) (bis). Je ne lâcherai rien, don’t worry, et je persiste dans ma quête du bio, mais je n’oublie pas de rester critique même si je suis dingue de cette marque. Pour les parisiennes, je vous recommande d’aller faire un tour dans leur jolie boutique de la rue Montorgueuil! On y est très bien accueillies (dégustation de thé offerte) et c’est l’endroit idéal pour dénicher un cadeau pour les copines (ce que j’ai fait pour mon dîner de Noël entre copines en craquant pour le coffret bien-être).

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite à toutes une très bonne fin de semaine!

xoxo.

Dans toute routine de fille active, vient fatalement le moment où se pose la question du sport. Dans mon cas, c’est simple : plus de 10 ans d’équitation quasi tous les jours puis 3 ans de vie étudiante sans sport à part un peu de rugby dans l’équipe féminine de mon école. Au bout de 6 mois de vie active, je ne supportais plus de ne pas me bouger le popotin et , le dit popotin commençant à valoir son pesant de cacahuètes (ou de tartines de nutella), j’ai donc pris un abonnement au Club Med gym via mon aimable CE qui fait de super réductions (oui, j’ai vraiment un CE de ouf, ne nous voilons pas la face) (conclusion tirée de sa comparaison avec les CE de mes potes) (bref, c’était pas le sujet mais il faudra quand même que je vous reparle de mon CE un jour).

Au début, l’idée c’était surtout de compenser mes repas pas toujours super équilibrés et mes grignotages intempestifs. Et puis c’est devenu une sorte de « drogue » bien-être le jour où je me suis aperçue qu’aller à la salle de sport avait chassé toute sensation de stress de mon petit être martyrisé par la pression de la vie active. Tant et si bien que pendant 4 mois j’y suis allée de 2 à 3  fois par semaine. Bon, et puis l’été est arrivé et j’ai un peu totalement cessé d’y aller depuis la rentrée. Genre j’ai du y aller 3  fois. Haha.

Fréquenter la salle de sport m’a appris une chose : je pense que les gens qui s’y inscrivent ne font pas du sport pour les bonnes raisons. Attention, je ne juge pas du tout, je fais partie du lot. En tout cas, c’est une manne sociologique comme rarement j’en ai vue : je pense qu’on pourrait écrire une thèse sur les gens qui font du sport en salle.

Tout d’abord, il y a ceux que j’appelle « les polards du sport ». Peu importe le jour ou l’heure auxquels vous vous rendez dans votre salle de sport, ILS SONT LA. HAAA. Et ils connaissent tout le monde bien sûr. Alors dans mon club du 17ème, il s’agit de femmes blondes, filiformes et américaines probablement désoeuvrées ou de retraités qui paradent et discutent entre les machines plus qu’ils ne s’en servent. Ces charmantes personnes passent donc leur semaine à la salle de sport. Tilalilaloum. Normal. Viennent ensuite les personnes qui s’y inscrivent pour perdre du poids ou pour résister à l’arrêt de la cigarette : c’est bien et ce fut mon cas mais ce n’est pas vraiment le plaisir de l’effort qui guide nos pas, hein. C’est plutôt le petit cri si choupi du jean taille 36. Ou la répulsion provoquée par le mot « footing ».  Bon, je ne sais pas vraiment où je veux en venir mais c’était de toute façon pour vous dire que rien ne vaut un bon sport de plein air les amis ! Le jour où j’aurai des horaires normaux/un boulot qui ne m’amène pas à me déplacer sans cesse/une voiture et bien je reprendrai l’équitation. En attendant, et bien je me contenterai de faire partie du club des névrosés de la salle de sport.

Et, puisqu’on ne se refait pas, je vous ai concocté une petite sélection d’accessoires pour la salle de sport :

Sweat Pimkie 25,99€

Legging ASW sur La Redoute 11,90€

T-shirt Asos 21€

Chaussures de running Nike 140€

Sac polochon American Apparel 30€

Et vous, quelle sportive êtes-vous? J’espère que ma sélection vous donnera envie de vous y mettre en tout cas!

Ah oui, et je dédicace cet article à Camille, mon modèle absolu dans ma quête de pratique sportive assidue.

A chaque étape de la vie sa trousse : de 6 à 10 ans le choix de la trousse d’écolier c’est un peu LE truc auquel je pensais dès le début des vacances d’été (si jeune et déjà si polarde). De 11 à 15 ans, la trousse devient un « code » vis à vis des autres : on la customise à mort avec tous les trucs « cools » du moment pour montrer que nous aussi on en est. Yeah. Au lycée, clairement on s’en tape et on prend le premier truc qui nous passe sous la main et ressemble vaguement à une trousse : la mienne était une mini-pochette qui pouvait contenir 3 stylos maximum, parfaite pour rentrer dans mon cabas paillettes (eh oui j’étais une des précurseuses, c’était il y a….8 ans). En prépa, je suis passée au format maxi : batterie de stylos bic et stylos plumes et surtout méga réserve de cartouches vu que je pouvais en utiliser jusqu’à 2 par cours. En école de commerce, pas de trousse : bah non pour quoi faire? Ah oui, les cours. MAIS BIEN SÛR.

Aujourd’hui, j’ai envie de soulever une question de la plus haute importance : et quand on devient une fille active, que devient-elle, cette trousse?

Et bien dans mon cas, mais je suis sûre qu’on est plein, j’ai plusieurs types de trousses et ce sont avant tout des trousses beauté. L’avantage des trousses c’est qu’on peut choisir de les embarquer dans notre sac ou de les laisser à la maison selon les activités de la journée. J’ai donc plusieurs trousses.

Ma trousse de base « Petite Mendigote », un classique, contient donc :

– ma crème pour les mains,

– un gel antibactérien,

– un miroir,

– du doliprane,

– un labello.

C’est la trousse qui reste en permanence dans mon sac, celle que je qualifie avant tout de « pratique« .

J’ai également une trousse beauté que j’embarque dans mon sac lorsque je sors et qui contient :

– un rouge à lèvres

– une miniature de mon parfum

– un crayon noir

– un mascara

– mon étui & du produit à lentilles

Alors pourquoi je vous raconte tout ça, et bien parce que depuis quelques temps j’ai envie de changer de trousse. D’en trouver une plus spacieuse mais tout aussi pratique. (Ce problème existentiel, je vous jure, uhuh). J’ai donc lancé la machine de guerre (ndrl : mon Mc Book) à la recherche de la trousse idéale. Une sorte de croisade de la pochette de sac, en fait. Hihi.

C’est ainsi que je suis tombée sur « Ma trousse beauté« , un site qui permet de personnaliser sa trousse en choisissant sa couleur, son motif et le texte qu’on souhaite inscrire dessus.  Elle est en suédine, souple, ultra pratique. Je vous montre ici la trousse qui a été offerte par le site à Mathilde de La vie en blonde :

Copyright La vie en blonde, photo empruntée à Mathilde

C’est une idée de cadeau vraiment sympa, car une trousse ça sert TOUJOURS. C’est mieux de cibler le contenant et non le contenu qui est plus délicat à choisir à moins de connaître exactement le type de produits utilisés par la personne à qui on souhaite l’offrir. Toujours est-il que sur ce site, il est possible de customiser le contenant comme le contenu et je garde donc précieusement cette adresse dans mes favoris en cas d’urgence cadeau de dernière minute.

J’ai également pensé à opter pour la catégorie au dessus chez Petite Mendigote : la trousse en cuir.

Le seul souci avec Petite Mendigote, c’est que j’accroche de moins en moins à leurs messages un peu fleur bleue, je pense que je me suis lassée à force. Opter pour le modèle en cuir, ça serait donc repousser le problème dans le temps.

J’ai aussi déniché cette petite merveille sur le site de Sephora. Elle reste très sobre tout en étant pourvue de détails fifilles comme on les aime :

Collection "Oh my chérie" 9,90€

 

La trousse de sac version topshop n’est pas mal non plus :

Trousse à maquillage, 18€

Et enfin, le must, j’ai déniché un modèle de trousse absolument adorable sur le site Place A. Il existe en plusieurs coloris, et, le temps de me décider, je suis quasi certaine de craquer pour l’un d’entre eux!

Mes chouchous en images :

Pochette Mauricette London escape

 

Pochette Mauricette à rayures

 

Pochette Mauricette Oréo cookies

 

Pochette Mauricette à poids

 

Pochette Mauricette Canards

Alors les filles, êtes vous également des adeptes de la trousse à tout faire? Lequel de ces modèles vous fait craquer?

Bonne journée à toutes et bon week-end!

 

Aujourd’hui on va s’attaquer à un point sensible de ma vie de fille active : le régime de la working girl. Le terme de régime s’entend ici comme « habitudes alimentaires » et non comme régime en tant quel tel. Je suis résolument contre les formules soi-disant miracles dans le style de Dukan qui te promet monts et merveilles alors qu’en réalité tout ce que tu gagnes ce sont de graves carences alimentaires, un super taux de cholestérol et la reprise de 100% de ton poids d’origine à l’horizon des 2 ans.

Je suis loin d’être un modèle en matière d’hygiène alimentaire mais j’apprends petit à petit, surtout depuis que j’ai découvert que cela joue énormément sur mon état de fatigue et ma résistance au stress, mais aussi sur la santé de ma peau et de mes cheveux. Depuis l’adolescence, j’alterne entre des phases « 5 fruits et légumes et 2litre d’eau/de thé par jour » et « tout et n’importe quoi ». Donc, en gros, dès que je m’aperçois que j’ai trop fait n’importe quoi (trop de soirées, trop de junk food) je me transforme en nonne de l’alimentation jusqu’à ce que je retrouve mon poids de forme. Jusqu’à il y a 6 mois, dès que je retrouvais mon poids de forme, je me permettais à nouveau des écarts et je reprenais le poids perdu. Et ainsi de suite (avec une grosse parenthèse également pendant mes 3 années en école de commerce où là c’était 100% n’importe quoi, je me nourrissais peu et mal et je sortais beaucoup beaucoup BEAUCOUP TROP).

Mais voilà, après plus d’un an de vie active, j’ai quand même appris certains trucs et je réussis désormais à garder mon poids de forme (57kg, donc) (pour 1m73) contre vents et marées (ou presque), même si je n’ai pas forcément une vie de nonne (surtout le vendredi et le samedi soir). FIERTÉ, FIERTÉ.

Je préconise notamment la méthode de compensation des excès du week-end par une hygiène de vie irréprochable la semaine (pas de sel, des fruits, des légumes, pas de paraben, du bio-nanjsuispasdutoutentraindedevenirboboclichépariskikou).

Bon, le seul souci, c’est aussi que l’une des raisons qui fait que je réussis à garder ce poids de forme c’est que je n’ai pas la force de me faire à dîner quand je rentre du travail. Haha. (rire jaune). Mais malgré tout, petit à petit j’intègre de petits réflexes qui me permettent progressivement de gagner la guerre du yoyo!

Revue en images, s’il vous plaît.

1 – Le réflexe soupe au dîner dès la mi-octobre

Lentilles cumin, ma préférée

2 – Le réflexe « pomme » après la soupe : plein de fibres (bonne digestion) et d’anti-oxydants

3 – Le réflexe tisane après le dîner

J’ai découvert grâce à la Jolie Box de septembre les thés et mélanges de plantes bio Love Organic. Je suis complètement conquise par leurs produits ainsi que par leurs packaging et accessoires si mignons . D’ailleurs, pour Noël je veux leur mug à tisane avec filtre intégré!

Mélange détox de plantes bio, je suis accro!

Bon, alors je vous entends déjà dire que j’ai l’air super ennuyeuse avec mes aliments pas fun du tout! Mais rassurez-vous, c’est régime pain au chocolat tous les matins (il paraît que tout ce qu’on mange avant 10h du mat est éliminé durant la journée alors j’ai envie de dire PROFITONS EN!) et au déjeuner je ne fixe pas de règles particulières, j’essaie juste de prendre des légumes en accompagnement et des fruits en dessert (bon, oui, ya quand même quelques règles). Et depuis que j’ai adopté le régime pain au chocolat, je n’ai curieusement plus du tout faim dans l’après-midi, donc pas de goûter.

Et en terme de résultats concrets, ça donne quoi?

Depuis que je suis tout ce joli programme « dîner détox » :

Je suis moins fatiguée et n’ai plus de coup de barre horrible dans l’après-midi

Je résiste mieux au stress

J’ai la peau plus lumineuse

Mes cheveux tombent moins (ce qui ne m’empêche pas de faire régulièrement des cures d’Oenobiol anti-chute, ça fonctionne super bien)

Je suis donc globalement de meilleure humeur et plus performante au boulot!

Et adieu les 3 kg de trop.

Et vous, c’est quoi vos réflexes « hygiène de vie »?