archive

La fille active est cinéphile

Bon, j’ai bien remarqué la façon dont vous avez boudé ma tentative de zapper mon article du lundi sur ma semaine de fille pas active la semaine dernière. Le pauvre commentaire récolté qui se battait en duel avec lui-même en atteste, hein. Voici donc, pour votre plus grande joie (hein, hein??) le retour de ma semaine de fille pas active!

Cette semaine, une fois n’est pas coutume, beaucoup d’activités intello (qui a dit « pour changer »? ;)). En même temps, vu ce que je bosse, mes déplacements pro, toussa toussa, ma vie « pas active » n’est pas ce qu’il y a de plus exaltant en ce moment, on va dire.

1 – Côté cinéma

Copyright Allociné

Je suis allée voir « L’amour dure trois ans » ce week-end. J’ai vraiment passé un super moment! Grosse révélation, ce Gaspard Proust. Avec du recul, je dirais que c’est le casting qui fait le succès de ce film. Le livre n’offrait pas non plus des possibilités gigantesques pour faire un scénario riche en rebondissements, alors tout repose sur le jeu des acteurs. Les monologues de Gaspard Proust font vraiment toute la différence. Et ce film réunit tous simplement 2 des 3 actrices françaises les plus magnifiques, à savoir Elisa Sednaoui et Louise Bourgoin (la troisième c’est Clémence Poesy) (classement établit en accord avec moi-même, tous droits d’auteurs réservés OF COURSE). Le couple intello ringard vs nympho formé par Jonathan Lambert et Frédérique Bel est juste parfait. Et la présence de Joey Starr rajoute un petit quelquechose qui vient désembourgeoiser l’ambiance, qui reste évidemment très centrée « Saint Germain des Prés ». Valérie Lemercier est exceptionnelle dans son rôle d’éditrice hautaine, et toujours aussi drôle. Bref, je recommande! Petit bémol : c’est un peu longuet à la fin, c’est quand même le genre d’histoire dont on fait le tour assez rapidement alors point trop n’en faut, comme dirait l’autre!

2 – Côté séries

Mon personnage préféré de la série : Joan, magnifiquement interprétée par Christina Hendricks

Je suis enfin venue à bout des 4 premières saisons de Mad Men, que j’ai regardées ces dernières semaines en mode totally addict. Cela faisait un bon moment que je n’avais pas été aussi accro à une série et ça m’a fait un bien fou de m’être retirée de toute vie sociale et d’être restée terrée chez moi à l’affut du prochain rebondissement sur Madison Avenue. Bilan : à la fin de la 4ème saison, je peux affirmer que j’en suis venue à détester Betty Draper et à éprouver de la compassion pour Don Draper, alors qu’à l’issue de la première saison je ressentais plutôt l’inverse. (ne vous méprenez pas, je parle ici de la psychologie des personnages car physiquement, on est toutes d’accord pour dire Que Don Draper est terriblement HOT) (je ne préfère pas imaginer les requêtes google que va m’amener ce mot) (on va bien rigoler, je sens). Je ne sais pas encore si je vais m’atteler à la cinquième saison étant donné les rebondissements de plus en plus tirés par les cheveux qui viennent parasiter le scénario au fur et à mesure des saisons. C’est en général la raison qui m’a conduite à abandonner la plupart des séries (à part SATC, ma série chérieadoréeforever, bien entendu)(uhuh).

Gros coup de coeur pour la nouvelle série originale de Canal + : Camelot. Où comment Arthur, secondé par un Merlin qui a perdu vieillesse, barbe et cheveux longs dans l’histoire, est devenu le roi des bretons. L’histoire revisitée par Canal +, ça fonctionne plutôt pas mal, en fait. Eva Green y tient son rôle de méchante soeur à merveille. Petit bémol pour Arthur, qui ressemble à mon petit cousin imberbe et prépubère, perso c’est pas vraiment ma tasse de thé mais on fait avec, hein.

Et je continue à regarder les épisodes de Desperate Housewives, la saison ultime, sur Canal +. C’est mal je sais, car quand elles passeront pour de vrai à la télé j’aurai déjà tout vu et je serai horriblement frustrée. Bref, chaque chose en son temps, mais quand même, j’ai peur.

3 – Côté livres

J’ai terminé « Les heures souterraines » de Delphine de Vigan et « Stilettos Blues in Hollywood » de Lauren Weisenberg. Comme je l’avais prévu ici, j’ai beaucoup aimé le premier, même si je l’ai trouvé très fataliste et le second remplit très bien son rôle de « livre à fifilles ». Je m’attelle donc illico à « La chute des géants » de Ken Follett.

Et ce week-end, j’ai craqué pour un nouveau livre :

J’avais déjà lu la biographie de Françoise Sagan écrite par Marie-Dominique Lelièvre et je l’avais adorée. J’ai donc craqué logiquement pour cette biographie, d’autant plus que je suis curieuse d’en savoir un peu plus sur Brigitte Bardot. Après, je conserve mon sens critique dans un petit coin, étant donné que la journaliste n’a pas rencontré Bardot pour écrire son livre. Verdict bientôt, donc!

4 – Le reste

Et puisque je ne peux décemment pas consacrer un article ENTIER à parler culture et confiture, voici un petit achat soldé déniché sur Asos et dont je ne vous avais délibérément pas parlé dans mon bilan soldesque pour faire durer le plaisir :

Sautoir Pieces

On s’arrête ici pour le « come back » de ma semaine de fille inactive. Je vous souhaite à toutes une très bonne semaine!

On se retrouve mercredi avec un article beauté, j’espère que le concept vous plaira, je n’en dis pas plus pour l’instant!

xoxo

Publicités