archive

Archives Mensuelles: janvier 2012

Déjà le 10ème article de la saga « je suis une fille active mais pas que ». J’y ai pris goût à cette petite saga et il semblerait que vous aussi étant donné le chantage blogo-affectif auquel j’ai droit lorsque je la zappe. Donc c’est reparti pour un tour (pour la 100ème il y aura un concours) …. (hahaha je rigole) (trop de concours sur la blogo, on va pas en rajouter… si?)

Dans la catégorie « techno addict », on commence avec une petite révolution : J’AI ENFIN REÇU MON IPHONE 4S. En blanc. Pour celles qui ne suivent pas mes péripéties sur Twitter, il faut savoir qu’SFR m’a donné un peu de fil à retordre sur ce coup là. Déjà j’étais bien sympa de me réengager après l’annonce des offres Free, donc bon. J’ai fait le calcul, quand on veut changer de téléphone et que, comme moi, on garde chaque téléphone environ 2 ans et demi, ça revient au même de rester chez son opérateur, et en plus on a le service client et la 3G Paris intra-muros, ce qui est loin d’être une garantie avec Free. Donc je me suis lancée. 1er appel à SFR, je précise à peu près 4 FOIS que je le veux en blanc, mon IPhone et, BIEN ENTENDU, la nana me le valide en noir. Le hic, c’est qu’on ne peut pas modifier les commandes, et que j’ai du attendre de le recevoir, puis de le renvoyer, et une fois prévenue par SFR qu’ils avaient bien eu mon retour, j’ai pu le recommander. Je le recommande donc en blanc, on m’indique quelques jours après sa réception dans un relais-colis près de chez moi. Je me pointe comme une fleur samedi au relai -colis (fille active oblige, je ne peux faire ce genre de choses que le samedi) et le mec me sort « la société relai-colis est venu récupérer tous les colis hier, on ne fait plus relai, désolé ». J’ai donc rappelé SFR, et, je crois, insulté légèrement la nana à l’autre bout du fil (oups). Trop c’est trop, non? J’ai fini par retrouver mon IPhone chéri dans un autre relai de mon quartier. HAPPY END.

Depuis que je l’ai, j’hallucine à chaque fois devant sa rapidité. Fini le vieux 3G qui rame (sans exagérer, à chaque fois que je touchais un truc sur mon 3G, je devais attendre au moins 30 secondes pour qu’il réagisse…). Et j’ai pu installer Instagram, youpi, je suis déjà accro, comme toute blogueuse qui se respecte! Et je lui ai acheté une petite coque transparente pour qu’il soit bien au chaud. Vous vous demandiez si c’était possible de devenir gaga devant un IPhone? La réponse est oui, donc. Hihi.

2ème bonne nouvelle du samedi, j’ai reçu mon kit PS Move et mon jeu « Dance Star PArty », gagnés sur le blog de Camille, je suis RA-VIE et je n’ai qu’une hâte : organiser une grosse séance filles à la maison pour tester toutes les choré, qui vont de Usher à LMFAO, en passant par la bonne vieille Macarena. Can’t wait! (Note à moi-même : penser à prévenir les voisins avant).

Dans la catégorie « faiblesse« , j’ai craqué au Virgin samedi aprèm sur le DVD « Mais comment font les femmes », qui n’est autre que l’adaptation du roman d’Allison Pearson, avec Sarah Jessica Parker dans le rôle principal de la working mum débordée. Vous connaissez ma passion pour SATC. Et si en plus, on aborde un sujet qui colle TELLEMENT au thème de mon blog, je ne peux qu’être totalement fan. Alors, non, je n’ai pas encore d’enfants, hein, mais disons que ça prépare psychologiquement à la suite. Dans le film, SJP a un super poste dans la finance qui l’amène à voyager aux quatre coins des Etats-Unis, 2 enfants, et un mari aussi débordé qu’elle. Donc, disons que ça m’a parlé, d’autant plus qu’ils réussissent l’exploit de rester un vrai couple, mais chuuut j’en ai déjà trop dit!

Dans la catégorie fringues, vous aurez sans doute remarqué que c’est plutôt le calme plat ici, depuis quelqus temps. En fait, je crois que j’ai fait une grosse overdose ces derniers temps, notamment avec les soldes. Mais don’t worry, je commence déjà à reluquer les toutes nouvelles collections printemps-été et je vous prépare une petite sélection pour bientôt!

Dans la catégorie « je bouge mes fesses », et bien, je suis très fière de vous annoncer que mon abonnement au Clum Med Gym est à nouveau rentabilisé! Body combat le mercredi soir, body attack et machines le dimanche après-midi…. je suis à fond! Et franchement, je suis de nouveau complètement addict, tellement ça fait du bien de se défouler.

Sur ces entrefaits, je vous souhaite une excellente semaine à toutes et je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures!

xoxo

Publicités

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de quelque chose de tout aussi futile que d’habitude (don’t worry, en 2012, j’ai prévu de ne pas changer d’un pouce), et qui tient également beaucoup de place dans nos wonder girls actives.

Lorsqu’on est super active, qu’on travaille beaucoup, on a automatiquement besoin de décompresser. Et dans 90% des cas (statistique très sérieuse, établie en accord avec moi-même), cette décompression passe par « la grosse teuf du week-end ». Et bien souvent, quand on habite Paris, qu’on appartient à un certain « milieu » socio-professionnel, on finit toujours dans les mêmes soirées, où on croise les mêmes personnes, qu’il s’agisse de collègues, d’amis d’enfance, de lycée, ou d’école. Comment voir les 3/4 de son carnet d’adresse dans un seul et même endroit (et dans des états divers et variés), en gros (je résume).

C’est un sujet qui me tient vraiment à coeur car, comme pour beaucoup de choses, je passe par différentes phases en la matière. Des périodes planplan ou je préfère passer mes week-end à lire, me balader, trainailler en pyjama chez moi, à regarder des séries, téléphoner, bloguer, au lieu de sortir et donc de passer la moitié de mon week-end à dormir pour récupérer (Je suis aussi capable de m’enfermer tout un dimanche à la salle de sport) (sinon, je suis une fille équilibrée, tu sais). Et des périodes où je sors beaucoup, le vendredi comme le samedi, et où je dors l’autre moitié du temps. Je sortais énormément quand j’étais étudiante et j’ai parfois de gros coups de nostalgie en repensant à cette époque. Les soirées dans lesquelles je me rends à Paris me permettent de retrouver cette euphorie, de porter les tenues branchées qui sommeillent dans mes placards, et surtout, de profiter de mes amis que je vois forcément plus rarement que lorsque je ne travaillais pas encore. Donc bon, tout ça pour dire que quelque part, c’est nécéssaire à l’équilibre de faire la fête, même si on a des semaines super chargées et qu’on ne rêve que d’une chose : son lit!

Et comme à mon habitude, j’en profite pour vous faire une petite sélection spéciale « Party Girl »! (pour celles qui se posent la question, ces sélections ne sont en aucun cas réalisées dans le cadre de partenariats avec des marques)

Veste Topshop 49€

T-Shirt Karl by Karl Lagerfeld, en exclusivité sur Net à porter 79€

Pantalon skinny effet cuir Vero Moda 39€

Escarpins River Island, 40€ sur Asos

Bref, c’était la minute confidentio-nostalgique, je reviens dare dare à la réalité (et à mon PC pro) : allez, plus que quelque heures avant de décompresser!

xoxo

Taaadaaaammm!! Nouvelle décision, nouvelle saga : le défi beauté! J’ai décidé que 2012 rimerait avec beauté et santé des cheveux. Vos commentaires sur ma wishlist beauté m’ont motivée à faire quelquechose pour de bon et pour tenir tout mon joli programme, je me suis dit qu’une nouvelle rubrique s’imposait afin d’échanger avec vous et de recueillir vos avis motivants!

Le titre de ce post n’est pas tout à fait exact, en fait il pourrait s’appeler : « défi beauté : assainir mon cuir chevelu via le changement de ma routine shampoing, lui-même rendu possible par le recours au shampoing sec et à un shampoing high level ». Uhuh. J’ai du trouver une version courte, forcément!

Le diagnostic

Mes cheveux ne sont pas abîmés donc je ne souhaite pas les couper dans l’immédiat. Je voudrais simplement leur redonner de la vigueur et de l’éclat pour pouvoir les porter lâchés et que ça ressemble à quelque chose. Cela fait longtemps que je n’ai pas eu les cheveux aussi longs et j’ai toujours admiré les filles aux cheveux longs un peu négligés, en mode crinière sauvage au saut du lit, comme Clémence Poésy ou Louise Bourgoin (alors qu’on sait tous que c’est FORCÉMENT pas si naturel, sinon pourquoi sur nous ça ressemble à rien?)

Pour cela, je souhaite avant tout agir à la base et soigner mon cuir chevelu. Car qui dit beaux cheveux, dit cuir chevelu en bonne santé. J’ai la malchance d’avoir des pellicules. Cela ne se voit absolument pas car il s’agit de pellicules grasses qui restent sur le cuir chevelu et non de pellicules sèches, qui elles, s’éparpillent sur les épaules (glamour, bonjour). Mais la fâcheuse particularité des pellicules grasses, c’est qu’elles « étouffent » le cuir chevelu qui finit par démanger. J’utilise donc régulièrement les shampoings head&shoulders anti démangaison et L’Oréal anti-pelliculaire au sélénium pendant les périodes de « crise ». Le reste du temps, j’utilise le garnier ultra doux à la camomille, pour ne pas agresser mon cuir chevelu.

Le plan d’action

Trouver une solution durable pour conserver un cuir chevelu sain. Pour ce faire, j’ai investit dans le shampoing Phyto tous types de cheveux à usage fréquent. Je vais donc m’en servir à chaque shampoing en espérant qu’il tienne ses promesses. Si j’en crois la notice, son actif au progénium permet de préserver le flore du cuir chevelu tout en réduisant la présence des germes nocifs. Bon, ya plus qu’à espérer que les pellicules soient inclues dans la catégorie des germes nocifs, haha.

Ça, ce sera donc pour les jours où je me laverai les cheveux. Car mon 2ème grand chantier de l’année, c’est de passer d’un shampoing quotidien à un shampoing tous les deux jours. Je pense en effet, que le shampoing quotidien ne doit pas forcément contribuer à l’équilibre de mon cuir chevelu. Qui plus est, j’en ai marre que mes cheveux regraissent aussi vite (malheur à moi si je reste 2 jours sans les laver, c’est le revers de la médaille). Et j’ai donc investit dans le shampoing sec de la marque Klorane pour qu’ils aient quand même l’air propre les jours où je ne ferai pas de shampoing. Avec à terme, l’objectif de pouvoir tenir 2 jours sans qu’ils aient l’air sales!

Cette rubrique va donc m’aider à vous donner les résultats de ma démarche, et je l’espère aussi, d’arriver à des résultats concluants! Tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que je suis ravie de mes 2 nouveaux produits qui tiennent pour l’instant toutes leurs promesse (bon ok, je les ai utilisés 2 fois, mais quand même!).

A très vite, donc , pour la suite des événements.

xoxo

Bon, j’ai bien remarqué la façon dont vous avez boudé ma tentative de zapper mon article du lundi sur ma semaine de fille pas active la semaine dernière. Le pauvre commentaire récolté qui se battait en duel avec lui-même en atteste, hein. Voici donc, pour votre plus grande joie (hein, hein??) le retour de ma semaine de fille pas active!

Cette semaine, une fois n’est pas coutume, beaucoup d’activités intello (qui a dit « pour changer »? ;)). En même temps, vu ce que je bosse, mes déplacements pro, toussa toussa, ma vie « pas active » n’est pas ce qu’il y a de plus exaltant en ce moment, on va dire.

1 – Côté cinéma

Copyright Allociné

Je suis allée voir « L’amour dure trois ans » ce week-end. J’ai vraiment passé un super moment! Grosse révélation, ce Gaspard Proust. Avec du recul, je dirais que c’est le casting qui fait le succès de ce film. Le livre n’offrait pas non plus des possibilités gigantesques pour faire un scénario riche en rebondissements, alors tout repose sur le jeu des acteurs. Les monologues de Gaspard Proust font vraiment toute la différence. Et ce film réunit tous simplement 2 des 3 actrices françaises les plus magnifiques, à savoir Elisa Sednaoui et Louise Bourgoin (la troisième c’est Clémence Poesy) (classement établit en accord avec moi-même, tous droits d’auteurs réservés OF COURSE). Le couple intello ringard vs nympho formé par Jonathan Lambert et Frédérique Bel est juste parfait. Et la présence de Joey Starr rajoute un petit quelquechose qui vient désembourgeoiser l’ambiance, qui reste évidemment très centrée « Saint Germain des Prés ». Valérie Lemercier est exceptionnelle dans son rôle d’éditrice hautaine, et toujours aussi drôle. Bref, je recommande! Petit bémol : c’est un peu longuet à la fin, c’est quand même le genre d’histoire dont on fait le tour assez rapidement alors point trop n’en faut, comme dirait l’autre!

2 – Côté séries

Mon personnage préféré de la série : Joan, magnifiquement interprétée par Christina Hendricks

Je suis enfin venue à bout des 4 premières saisons de Mad Men, que j’ai regardées ces dernières semaines en mode totally addict. Cela faisait un bon moment que je n’avais pas été aussi accro à une série et ça m’a fait un bien fou de m’être retirée de toute vie sociale et d’être restée terrée chez moi à l’affut du prochain rebondissement sur Madison Avenue. Bilan : à la fin de la 4ème saison, je peux affirmer que j’en suis venue à détester Betty Draper et à éprouver de la compassion pour Don Draper, alors qu’à l’issue de la première saison je ressentais plutôt l’inverse. (ne vous méprenez pas, je parle ici de la psychologie des personnages car physiquement, on est toutes d’accord pour dire Que Don Draper est terriblement HOT) (je ne préfère pas imaginer les requêtes google que va m’amener ce mot) (on va bien rigoler, je sens). Je ne sais pas encore si je vais m’atteler à la cinquième saison étant donné les rebondissements de plus en plus tirés par les cheveux qui viennent parasiter le scénario au fur et à mesure des saisons. C’est en général la raison qui m’a conduite à abandonner la plupart des séries (à part SATC, ma série chérieadoréeforever, bien entendu)(uhuh).

Gros coup de coeur pour la nouvelle série originale de Canal + : Camelot. Où comment Arthur, secondé par un Merlin qui a perdu vieillesse, barbe et cheveux longs dans l’histoire, est devenu le roi des bretons. L’histoire revisitée par Canal +, ça fonctionne plutôt pas mal, en fait. Eva Green y tient son rôle de méchante soeur à merveille. Petit bémol pour Arthur, qui ressemble à mon petit cousin imberbe et prépubère, perso c’est pas vraiment ma tasse de thé mais on fait avec, hein.

Et je continue à regarder les épisodes de Desperate Housewives, la saison ultime, sur Canal +. C’est mal je sais, car quand elles passeront pour de vrai à la télé j’aurai déjà tout vu et je serai horriblement frustrée. Bref, chaque chose en son temps, mais quand même, j’ai peur.

3 – Côté livres

J’ai terminé « Les heures souterraines » de Delphine de Vigan et « Stilettos Blues in Hollywood » de Lauren Weisenberg. Comme je l’avais prévu ici, j’ai beaucoup aimé le premier, même si je l’ai trouvé très fataliste et le second remplit très bien son rôle de « livre à fifilles ». Je m’attelle donc illico à « La chute des géants » de Ken Follett.

Et ce week-end, j’ai craqué pour un nouveau livre :

J’avais déjà lu la biographie de Françoise Sagan écrite par Marie-Dominique Lelièvre et je l’avais adorée. J’ai donc craqué logiquement pour cette biographie, d’autant plus que je suis curieuse d’en savoir un peu plus sur Brigitte Bardot. Après, je conserve mon sens critique dans un petit coin, étant donné que la journaliste n’a pas rencontré Bardot pour écrire son livre. Verdict bientôt, donc!

4 – Le reste

Et puisque je ne peux décemment pas consacrer un article ENTIER à parler culture et confiture, voici un petit achat soldé déniché sur Asos et dont je ne vous avais délibérément pas parlé dans mon bilan soldesque pour faire durer le plaisir :

Sautoir Pieces

On s’arrête ici pour le « come back » de ma semaine de fille inactive. Je vous souhaite à toutes une très bonne semaine!

On se retrouve mercredi avec un article beauté, j’espère que le concept vous plaira, je n’en dis pas plus pour l’instant!

xoxo

Je suis consciente qu’une avalanche d’articles de ce genre voient le jour en ce moment, mais en même temps, c’est bien là tout ce qu’on attend, non? Quels sont les bons plans et les supers trouvailles des copines, qu’on puisse donner son avis ou aller s’en inspirer.

J’ai été plutôt fidèle à ma wishlist dont je vous parlais ici. Disons que j’ai seulement procédé à quelques aménagements sans toutefois perdre l’essentiel de vue, hein. Par exemple, j’ai « échangé » le pull en maille irlandaise Petit Bateau et le gilet Des petits hauts en un super gilet en maille American Vintage, plus basique et qui sera donc plus facile à porter. Ou j’ai renoncé au bandeau en laine Urban Outfitters étant donné qu’il ne va pas avec la parka Kookaï que j’ai, elle, acheté. Bref, j’ai du perdre au moins 2 neurones dans l’histoire tellement j’ai du réfléchir. C’est pas évident les soldes parfois! (joke)

Voici donc le résultat de ma première vague d’achats (il se peut même que ce soit la seule, tellement j’ai été efficace. hum), j’attends vos avis avec impatience!

Un gilet en maille American Vintage

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce gilet sur l’e-shop de la marque. Depuis quelque temps, je déserte les marques de fast fashion au profit de pièces basiques de meilleure qualité qui dépasseront le cap des 1 an passés dans mon dressing. Ce gilet m’a donc immédiatement attirée, il est tout aussi canon sur un slim que sur une robe, et je pense même le porter au printemps sur un short en jean!

Des mocassins à gland Asos

Ce que j’adore dans les chaussures Asos, ce sont leurs semelles en résine. C’est totalement inusable, garantit sans aucun frais de cordonnerie! Les bottines que j’ai achetées sur Asos l’an dernier et que j’ai porté outrageusement depuis ne portent pas le moindre signe d’usure sur la semelle.

Un écharpe Sessun toute douce

Un slim bordeaux Comptoir des Cotonniers

Je l’avais repéré depuis un moment, mais mettre 110 euros dans un slim alors qu’on en trouve à 30 euros chez Zara, comment vous dire…  C’est en allant me réapprovisionner en capsules chez Nespresso rue Tronchet samedi que je suis allée « jeter un oeil » chez Comptoir, juste à côté, à la recherche de ce fameux slim. J’ai illico fondu sur la dernière taille 38 tel un aigle sur sa proie! Il est très bien coupé, j’adore sa couleur et je le mettrai sans problème pour aller bosser! Et comme je suis une mère pour vous, sachez qu’il est encore disponible sur l’e-shop de la marque 😉

Et, comme convenu, j’ai craqué sur la parka et la chemise Kookaï que j’avais repérées :

Gilet American Vintage, 110€ 66€

Mocassins ASOS, 32€ 20,50€

Écharpe Sessun, 50€ 20€

Slim Comptoir des Cotonniers, 110€ 66€

Parka Kookaï, 198€ 99€

Chemise Kookaï, 55€ 27€

Du basique de plutôt bonne qualité, donc. Et un total d’achats de 300€. Au secouuurs. J’ai boudé les enseignes de type h&m, Zara et autres, profitant des soldes pour investir dans de meilleurs achats! J’ai déjà bien craqué mon budget (sans blague??!!) alors je vais mettre les soldes de côté jusqu’à la dernière démarque qui peut réserver bien des (bonnes) surprises pour 3 fois rien! En attendant, je commence déjà à loucher du côté ds nouveautés printemps-été qui fleurissent partout sur les e-shop…. aucun répit pour les accros au shopping!

N’hésitez pas à ma faire part de votre propre bilan des soldes en commentaires, j’adorerais découvrir vos trouvailles!

xoxo

 

L’idée de cet article m’est venue car je suis obsédée par les listes en lisant le blog de Mathilde qui parlait l’autre jour des produits qu’elle souhaitait tester en 2012. Figurez vous que j’ai trouvé que c’était vraiment une super idée qu’elle est bonne, car j’ai justement dans un coin de ma tête tout un tas de produits que je me suis jurée de tester au cours de l’année qui s’annonce. Et vu qu’une petite liste ne fait jamais de mal, je me suis dit que c’était l’occasion d’immortaliser tout ça.

Voici donc une revue en images de ces résolutions beauté pour 2012 :

1 – Aller me faire épiler les sourcils à l’atelier du sourcil

J’ai découvert cet endroit grâce au blog de Smooth et j’ai tout de suite trouvé que c’était un super investissement. Cela fait des années que je m’épile moi-même les sourcils, et à force de lire sur des blogs ou autre à quel point ça change la vie (tout à fait, ici on n’a jamais peur des mots) et structure le regard, et bien me voilà à mon tour très tentée. J’ai également eu de très bons échos du stand Benefit chez Sephora, donc à voir, mais je suis vraiment décidée à sauter le pas.

2 – La poudre libre fixante invisible Laura Mercier

Je vous racontais ici que j’avais obtenu la miniature lors de mes achats sur le stand de la marque au Printemps. Jusque là je n’avais jamais utilisé de poudre fixante. Si j’avais su. Déjà, elle fixe le make-up. Ça paraît bête à dire mais j’étais plutôt sceptique. 2ème point non négligeable, elle matifie, et pour moi qui ai la peau mixte c’est une quasi-bénédiction. Et enfin, elle tient toute la journée et donne un aspect « peau de pêche » à la peau. Conclusion : j’ai décidé que cette poudre serait l’un de mes indispensables de 2012.

3 – Me mettre définitivement au bio en ce qui concerne les crème de jour et de nuit et l’eau micellaire

Dans cette optique, le programme Radiance de Une me paraît idéal. Il s’agit d’utiliser conjointement 3 produits :

L’eau micellaire démaquillante 3 en 1 : démaquille, purifie et tonifie la peau.

Soin hydratant éclat de jour : un soin hydratant qui illumine la peau. Comme je vous l’expliquais l’autre jour, son plus est qu’elle pénètre très rapidement, ne colle pas et il est donc possible de se maquiller immédiatement après l’avoir appliquée.

Soin nourrissant régénérant nuit : nourrit, hydrate et stimule le renouvellement cellulaire. Le teint est frais et lumineux au réveil.

J’utilise déjà les 2 crème que j’ai reçues avec ma Jolie Box de décembre et j’en suis pour l’instant très contente.

4 – M’hydrater des pieds à la racine des cheveux tous les jours en sortant de la douche

Franchement, qui fait ça tous les jours? Pour moi, cette résolution, c’est un peu THE résolution universelle de toutes les filles. Depuis que j’ai eu un coup de foudre pour la crème goyave de Korres, je le fais quotidiennement, mais la question c’est pour combien de temps? Allez, on y croit!

5 – Faire quelque chose de mes cheveux

Je vais très rarement chez le coiffeur : par manque de temps mais surtout par manque d’inspiration. Je ne sais jamais quelle coupe adopter alors je préfère faire l’autruche, et en attendant mais cheveux poussent, poussent. Et vu qu’ils ne sont pas abîmés car j’en prends soin, je n’ai même pas d’excuse pour les faire couper : je fais couper les pointes une fois par an mais c’est tout. En 2012, j’aimerais vraiment adopter une vraie coupe : pourquoi pas me recouper une frange (j’avais laissé repousser la mienne il y a 2 ans mais j’avoue qu’elle commence à me manquer) ou me faire un balayage (je n’ai jamais touché à ma couleur de cheveux). Ou alors prendre la résolution de me faire de vrais brushing, histoire que mes cheveux longs tombent parfaitement et soient mieux structurés (le sèche cheveux et moi on est pas très copains, je préfère dormir 5 minutes de plus le matin) (mes cheveux finissent donc emmêlés, attachés n’importe comment ou en chignon brouillon en haut de la tête).

Bref, je ne sais pas encore quoi faire mais il faut que je fasse un truc. Vous voyez le truc, quoi.

Et vous les filles, quelles sont vos bonnes résolutions beauté pour 2012?

N’hésitez pas à partager vos coups de coeurs!

xoxo

Ou ma première commande Net à Porter. Car ça y est. Après moult remplissages de panier sur Net à porter, de renoncements, puis de re-remplissages, de visites quotidiennes à mon panier, j’ai enfin craqué.

C’est donc avec une immense joie que je vous présente…. mes dickers Isabel Marant!!

Je les ai reçues jeudi et depuis, je ne suis plus qu’amour et hystérie.

D’ailleurs c’était la première fois que je commandais sur Net à Porter et je suis ravie de mon choix. La livraison en DHL est un peu chère (forcément ça vient d’Angleterre) mais c’est ultra rapide (mes chaussures étaient signalées le mercredi à 20h à Heathrow et je les ai reçues jeudi en début d’après-midi). Le colis est très très soigné et en parfait état à la réception : la boîte est nickel, elle était enveloppée dans du papier de soie dans son carton. Etant donné qu’il s’agissait de ma première commande, j’ai même eu un « cadeau de bienvenue » : un pochon contenant un mètre ruban et un guide expliquant comment prendre ses mensurations…. bon ok, c’est un cadeau intéressé mais c’est bien joué! Vu qu’ils ne vendent que des pièces très chères, mieux vaut ne pas se louper et avec ce guide on est sûrs que c’est ok. J’ai failli craquer en même temps pour les lunettes Stella McCartney pour rentabiliser les frais de livraison et puis, pour des raisons budgétaires (ah oui?? tiens donc) j’ai renoncé, uhuh.

Prochaine étape : oser sortir avec (après avoir posé un topy pour protéger la semelle). Je m’imagine déjà checker nerveusement la météo pour m’assurer que je peux les sortir de chez moi sans danger (pluie, boue) et faire attention à chacun de mes pas. J’ai hâte que les beaux jours reviennent, que je puisse les porter jambes nues avec un short ou une robe!

Très bonne semaine à toutes et à très vite.

xoxo